Pas de fermeture du centre social Pierre Estève

Un élu municipal d’opposition a fait courir le bruit dans la presse d’une fermeture annoncée du centre social Pierre Estève en accusant la mairie.

Mise au point :

« Les beaux parleurs, les généreux de la parole, les théoriciens en chambre de l’action municipale ont accusé la Ville des déboires du Centre social Pierre Estève.

D’une part, par respect du principe de subsidiarité, nous ne nous ingérons dans les affaires associatives en dehors de nos prérogatives et nous ne pouvons être tenu responsables de la direction d’une association.

D’autre part, l’association en question a perdu son agrément de centre social qui lui permettait d’obtenir une subvention de 40 000 euros de la Caisse d’allocations familiales.

Or la Ville n’a rompu aucun de ses engagements et accompagne l’association depuis 18 mois dans le cadre du Contrat de Ville. L’association Pierre Estève doit en ce moment même répondre à l’appel à projets 2019. »

Extrait du discours de vœux aux associations du maire Jacques Bompard – 16 janvier 2019