Weifang

Weifang est la capitale mondiale du cerf-volant et elle est la ville du tourisme par excellence en Chine. C’est aussi une ville historique celebre pour son industrie artisanale. Durant le regne de Qianlong de la dynastie des Qing, Weifang etait decrite de la maniere suivante : la plus celebre ville du Sud de la Chine est Suzhou et celle du Nord de la Chine est Weifang. Durant les dynasties Ming et Qing, Weifang etait connue pour ses 200 fours rouges, ses 300 chaudronniers, ses 9 000 femmes qui font de la broderie et ses 100 000 metiers a tisser. Selon l’etude hypsographique de Weifang, la region est plus elevee dans sa partie Sud et au contraire plus basse dans sa partie Nord. Weifang possede de nombreuses ressources et ses productions sont importantes. Une eau peu profonde couvre la region sur une surface d’environ 4 462 km² et les reserves de saphirs sont les plus importantes de Chine. Il y a en effet 25 reservoirs de grande taille et de taille moyenne. Le plus grand est le reservoir de Xiashan qui possede une capacite de 1 400 000 000 steres. On peut egalement trouver plus de 1 800 reliques culturelles immuables, telles que les reliques antiques, les architecture antiques, les sculptures de pierre et les peintures antiques. Parmi ces reliques, il y a 3 reliques culturelles nationales, 27 reliques culturelles provinciales ainsi qu’un site touristique national.

La ville de Weifang se trouve dans la province du Shandong, entre Pékin et Shanghai. Cette province principalement animée par le tourisme chinois attire tout d’un coup des passionnés du monde entier à l’occasion du festival international du cerf-volant. Weifang est en effet la capitale mondiale du cerf-volant.
Le reste de l’année, les étrangers se font rares et les rues sont relativement vides comparé à leur largeur. Cette ville qui se construit à toute allure reste encore en retrait par rapport à d’autres villes de même potentiel initial.
Sites incontournables de Weifang
Non contente d’accueillir l’immense festival international du cerf-volant tous les ans en avril, Weifang abrite également un important centre de fabrication de cerfs-volants ainsi que d’estampes chinoises. Les ateliers de fabrication artisanale du village de Yangjiabu produisent encore aujourd’hui une grande partie des cerfs-volants et des estampes qui sont ensuite vendus en Chine mais aussi dans le reste du monde, notamment à l’occasion du Nouvel An Chinois.
Le musée du cerf-volant vaut également bien une visite. On y découvre une collection impressionnante de cerfs-volants autant par leur grandeur que par leur complexité.