Archives Municipales

Les archives communales ont pour mission de collecter, classer, inventorier, conserver, communiquer et valoriser tous les documents relatifs à l’histoire d’Orange

La conservation a pour but d’assurer la gestion et la justification des droits des personnes physiques ou morales, publiques ou privées ; elle est l’élément indispensable à la recherche historique. Les frais de conservation des archives constituent une dépense obligatoire pour les communes (art. L 2321-2 du Code général des Collectivités Territoriales).

Historique
Les archives municipales sont nées du fonctionnement des institutions communales créées au XIIème siècle. Comté à l’époque carolingienne, c’est dès le XIIème siècle que la ville devient la capitale d’une Principauté qui ne sera rattachée à la France qu’en 1713.
Les archives de la ville témoignent de ce riche passé depuis le XIe siècle : le document le plus ancien concerne la donation par le Comte de Provence d’un terrain situé près de l’Église de la vierge Marie, à l’évêque d’Orange.
C’est dès le premier hôtel de ville, acheté en 1389 à un noble Orangeois, rue du Puits Balanson (actuelle rue de l’ancien hôtel de ville) que l’on conserve les archives dans une pièce qui leur est déjà spécialement réservée. Elles y restent jusqu’en 1726 où elles seront transférées dans l’actuel hôtel de ville place Georges Clemenceau. Enfin, depuis 1980, elles sont installées dans la maison de Salve, demeure bourgeoise du XVIIIème siècle, spécialement aménagée pour la conservation des documents.

La conservation.
La transmission de ce patrimoine unique aux générations futures nécessite une vigilance constante. L’archiviste doit mettre en place une politique de conservation préventive : surveillance de l’environnement (température, humidité, lumière dans les magasins par exemple), repérage des éventuelles attaques biologiques (insectes, moisissures, bactéries), conditionnement et dépoussiérage des documents, manipulation et manutention avec des gestes appropriés.
Avant leur installation dans l’immeuble de Salves, les archives d’Orange ont subi un important dégât des eaux qui a entraîné la contamination du fonds. 45 m3 de documents ont dû être traités à l’oxyde d’éthylène. Le fonds a ensuite été en partie dépoussiéré et conditionné avec des matériaux sans acidité. La ville d’Orange consacre chaque année un budget de fonctionnement pour l’acquisition de ces fournitures spécifiques.
Mais lorsque les documents sont trop endommagés, et donc incommunicables, il est nécessaire de les restaurer. La restauration est effectuée par des restaurateurs professionnels choisis après un marché à procédure adaptée. Ils se doivent de respecter un cahier des charges très strict défini par la Direction des Archives de France. Aujourd’hui, la préconisation est d’intervenir le moins possible sur le document ; l’intervention a pour but de restituer au document son intégrité et sa lisibilité tout en restant réversible, discrète mais visible et respecter les techniques anciennes. Un budget annuel d’environ 25000 € est consacré à la restauration par la ville d’Orange.

Un fort investissement dans les archives municipales.
La restauration, le microfilmage et la reliure de documents ont été le coeur de ce dernier. De nombreux outils comme l’aménagement de locaux, l’achat de matériel, ont également été acquis pour mieux conserver les documents de la ville. Le dernier travail en date est la numérisation des collections de délibérations, des registres paroissiaux et des fiches fiscales de la ville en 2016 et 2017. La médiathèque a aussi investi dans l’achat et la reliure de livres. Le montant de global de ces investissements est de plus de 1 200 000 euros.
Ces sommes incroyables investies pour notre patrimoine assurent la protection de celui-ci. Elles permettent de le rendre vivant, accessible aux Orangeois et touristes et de faire connaître notre histoire. Préserver notre patrimoine c’est préserver l’Histoire et l’Art français. La municipalité continuera ce travail avec déjà de nouveaux projets pour les années à venir.

Contact

Archives municipales,

  • 75 cours Aristide-Briand, 84100 Orange.
  • Téléphone : 04.90.51.38.01.
  • Fax : 04.90.51.41.07

Horaire :

  • du mardi au jeudi de 8 h 30 à 12 h et de 13 h 30 à 17 h
  • le vendredi de 8 h 30 à 12 h.
  • archives@ville-orange.fr
  • Fermeture annuelle entre Noël et le Premier de l’an.