Archives Municipales

Les archives communales ont pour mission de collecter, classer, inventorier, conserver, communiquer et valoriser tous les documents relatifs à l’histoire d’Orange.
PNG - 626.5 ko
La conservation des archives a pour but d’assurer la gestion et la justification des droits des personnes physiques ou morales, publiques ou privées. C’est l’élément indispensable à la recherche historique. Les frais de conservation des archives constituent une dépense obligatoire pour les communes (article L. 2321-2 du Code général des Collectivités Territoriales).

les registres de l’état civil relatifs aux mariages et aux décès de la période 1793-1915 et une partie des registres de délibérations (1997, 2014 et 2015) ne sont pas actuellement pas consultables pour cause de restauration et de numérisation. Leur retour est prévu en fin d’année. Cependant, un exemplaire des registres d’état civil est accessible aux Archives départementales de Vaucluse (dans leur salle de lecture située au Palais des Papes ou sur leur site Internet

Contact

Horaires :

  • du mardi au jeudi de 8 h 30 à 12 h et de 13 h 30 à 17 h
  • le vendredi de 8 h 30 à 12 h.

En lien

Témoignage du passé orangeois depuis le XIe siècle, les archives municipales sont l’expression de la ville à travers le temps.

Historique des archives

La commune dispose d’un service destiné à la conservation des archives de la ville d’Orange et de son histoire.

La conservation des archives

Toute personne peut consulter les documents d’archives, gratuitement, sur présentation d’une pièce d’identité avec photographie lors de son inscription.

La consultation des archives

En novembre 2018, ils représentent environ 1400 mètres linéaires, dont une centaine de mètres pour les archives anciennes et 500 mètres environ pour les archives (...)

Les fonds orangeois

Le service réalise régulièrement des expositions ouvertes à tous sur l’histoire d’Orange.

L’animation culturelle